Hausse significative des signalements de harcèlement sexuel au travail auprès des programmes mondiaux d’assistance aux employés

L’évaluation des dossiers de conseil par Workplace Options révèle une hausse de 50 % de la proportion de cas de harcèlement sexuel au travail entre janvier et décembre 2017 – une tendance qui se poursuit en 2018.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Contact :
Cory Scott
cory.scott@workplaceoptions.com
+1 919.834.6506 x 70087

 

Raleigh, N.C. (28 juin 2018)

Dans une récente analyse de plus de 500 000 dossiers de conseil du monde entier, Workplace Options a observé une hausse de la proportion d’employées et employés recourant à ses services pour obtenir une aide face au harcèlement sexuel au travail (HST).

Cette analyse s’est penchée sur les cas dans lesquels le HST constituait soit le motif de la prise de contact avec le PAE soit un problème secondaire, et a constaté une hausse de 9 % de la proportion de la clientèle contactant le PAE pour des cas de HST entre 2016 et 2017. Par ailleurs, rien que sur les cinq premiers mois de 2018, Workplace Options a constaté une hausse de 8 % de la proportion de cas de HST par rapport à 2017, un chiffre qui, projeté sur l’année entière, pourrait aboutir à une hausse totale de 20 %. Selon ces prévisions, la proportion de cas de HST pour l’ensemble de la clientèle du PAE pourrait avoir augmenté de plus de 30 % depuis 2016.

Le mouvement #MeToo s’est rapidement propagé sur toute la planète durant la seconde moitié de 2017 et s’est amplifié à la fin de l’année quand de nombreuses célébrités ont révélé leurs propres expériences de harcèlement sexuel dans le contexte professionnel. Workplace Options a examiné cette ligne du temps de 2017 de plus près et constaté une hausse de 50 % dans la proportion de cas de HST entre le début du 1er trimestre (janvier) et la fin du 4e trimestre (décembre).

Une analyse approfondie des données a également révélé que les femmes blanches représentaient la vaste majorité des victimes de HST en Amérique du Nord, dans la région EMEA et en Asie. En revanche, la hausse la plus nette de signalements de HST par des hommes durant cette période a été observée en Océanie (40 % de tous les cas de HST) et en Amérique latine où, en 2017, les hommes ont été plus nombreux que les femmes à signaler des faits de HST.

L’analyse initiale de la clientèle mondiale du PAE montre clairement que :

  • les PAE soutiennent mondialement les victimes de HST
  • après le mouvement #MeToo, de plus en plus de victimes prennent l’initiative de demander l’aide et le soutien du PAE face au HST
  • les femmes sont plus nombreuses que les hommes à signaler des faits de HST au PAE, mais les hommes victimes demandent de plus en plus souvent de l’aide

Les études à large échelle menées auprès des femmes suggèrent que la majorité d’entre elles ont été confrontées ou seront confrontées à du harcèlement sexuel à un moment de leur vie.

L’analyse de Workplace Options vient donc confirmer que le mouvement #MeToo a d’ores et déjà commencé à libérer la parole des employées et employés quant à leurs expériences traumatisantes.

« Les récents événements ont encouragé davantage de personnes à sortir du silence et ont ainsi attiré l’attention sur le problème, mais le chemin est encore long. Les organisations qui proposent une assistance aux employés doivent accroître leurs efforts pour atteindre et soutenir les victimes de harcèlement sexuel au travail qui ont trop peur pour parler », affirme Dean Debnam, directeur général de Workplace Options. « Il faut pour cela des cliniciens dans les équipes d’accueil qui reconnaissent le harcèlement sexuel au travail à un stade précoce et aident les victimes à en parler en toute sécurité.  Une fois que les organisations obtiennent des informations anonymisées, elles peuvent identifier les tendances ou problèmes et élaborer des plans adéquats et ciblés aptes à s’attaquer et à contribuer à mettre un terme au harcèlement des membres de leur personnel. »

Stephen Galliano, premier vice-président des relations mondiales, ajoute : « Nous devons reconnaître la gravité du harcèlement sexuel au travail et œuvrer à faire cesser les profondes répercussions qu’il a sur la situation professionnelle, le bien-être psychologique et la santé des victimes. C’est un acte cruel, dégradant et terrifiant que personne ne devrait avoir à vivre, surtout au travail. »

###

À propos de Workplace Options

Workplace Options aide les employés à équilibrer leur vie professionnelle, leur vie de famille et leurs besoins personnels pour être en meilleure santé, plus heureux et plus productifs, tant sur le plan privé que professionnel. Ses services de classe mondiale de soutien, d’efficacité et de bien-être des employés englobent des informations, des ressources, des orientations et des conseils sur divers sujets, depuis les soins aux personnes à charge et la gestion du stress jusqu’aux services cliniques et aux programmes bien-être.

Fort d’un réseau international de prestataires et de professionnels agréés, Workplace Options est le premier prestataire de services intégré de soutien et d’équilibre vie privée-vie professionnelle pour employés au monde. Ses centres de services basés aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Irlande, au Portugal, en France, en Belgique, aux Émirats arabes unis, à Singapour, au Japon, en Chine, en Inde et en Indonésie soutiennent plus de 58 millions d’employés de 90 000 organisations dans plus de 200 pays et territoires. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.workplaceoptions.fr.